WED
space    
space
 

Accueil > à propos

 
À propos

La Journée mondiale de l'environnement

La Journée mondiale de l'environnement (JME) est un événement annuel dont le but est de susciter le plus d'actions écologiques positives possibles à l'échelle mondiale, afin d'attirer l'attention du public sur les problèmes environnementaux. Si les actions de la Journée mondiale de l'environnement ont lieu toute l'année, le point culminant de l'évènement se situe toutefois tous les ans aux alentours du 5 juin.

La JME a été célébrée pour la première fois en 1972, et s'est développée avec le temps pour devenir l'un des principaux moyens de communication des Nations Unies pour stimuler la conscience environnementale mondiale et encourager l'action politique.

Grâce à la JME, le Programme des Nations unies est en mesure de vulgariser les problématiques environnementales mondiales afin de permettre à tout le monde de comprendre son rôle et sa responsabilité en la matière, mais aussi afin de donner à tous la possibilité de devenir des acteurs engagés d'un développement durable et plus équitable.

C'est également une occasion pour des personnes de tous les horizons de se regrouper pour assurer une perspective propre, plus vert et plus prometteur pour eux-mêmes et les générations futures.

JME 2013

Le thème de la Journée mondiale de l'environnement de 2013 est: Pensez-Mangez-Préservez. Réduisez votre empreinte. La Mongolie, qui donne la priorité à une transition vers l'économie verte va accueillir cette année les célébrations officielles de la Journée mondiale de l'environnement (JME) le 5 Juin.

A Genève, le secrétarait du Réseau environnement de Genève du Programme des Nations Unies de l'environnement a mis sur place avec la FAO, le Service Cantonal du développement durable, Partage, et quelques partenaires une série d'événements les 5 et 6 juin, en lien avec le thème retenu.

Editions précédentes à Genève

:. 2012: Economie verte: en faites-vous partie?
:. 2011: Forests: Nature at Your Service
:. 2010: Des millions d'espèces, une planète, un futur commun (biodiversité)

-----------------------

Pensez-Mangez-Préserver

Pensez-Mangez-Préservez est une campagne contre le gaspillage et la perte alimentaire qui a pour objectif de vous encourager à réduire votre empreinte alimentaire.

Selon les estimations de l'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), chaque année 1,3 milliards de tonnes d’aliments sont gaspillés. Cela représente la même quantité de nourriture produite dans l’ensemble de l’Afrique sub-saharienne. Au même moment, 1 personne sur 7 dans le monde va au lit en ayant faim et plus de 20 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque jour de faim.

Etant donné la grande disparité et l’inégalité des styles de vies qui ont pour résultats des effets dévastateurs sur l’environnement, le thème de cette année – Pensez-Mangez-Préservez- vous encourage à devenir plus conscient de l’impact environnemental de vos choix alimentaires et vous dote des moyens vous permettant de prendre des décisions éclairées.

Alors que la planète a du mal à fournir suffisamment de ressources à 7 milliards de personnes (9 milliards en 2050), la FAO estime qu'un tiers de la production alimentaire mondiale est perdue ou gaspillée. Les déchets alimentaires représentent une perte énorme de ressources naturelles et ont un impact négatif sur l’environnement.

La campagne de cette année vous invite à prendre les mesures à partir de chez vous. Vous vous apercevrez ainsi du pouvoir des décisions collectives que vous prenez pour réduire le gaspillage alimentaire, économiser de l'argent, réduire l'impact environnemental de la production alimentaire et conduire les processus de production à devenir plus efficace.

Si la nourriture est gaspillée, cela signifie que toutes les ressources et éléments utilisés pour la production sont perdus. Par exemple, 1000 litres d’eau sont nécessaires pour produire 1 litre de lait et 16 000 litres sont nécessaires pour nourrir un bœuf dont la viande sera consommée. Lorsque nous gaspillons de la nourriture, des quantités importantes de gaz à effet de serre provenant des vaches et de la chaine d’approvisionnement alimentaire sont libérées.

En fait, la production globale de nourriture occupe 25% de la surface habitable, consomme 70% d’eau pur, est responsable à 80% de la déforestation, et 30% des émissions de gaz à effet de serre. Il est le plus important facteur de perte de biodiversité et de changement d'utilisation des terres.

Prendre des décisions informées signifie par exemple que vous choisissiez délibérément des aliments qui ont moins d’impacts sur l’environnement, tels que les aliments organiques ne nécessitant pas l’utilisation de produits chimiques dans leur processus de production. Choisir d’acheter localement signifie que les aliments ne sont pas transportés à travers le monde et limite donc les émissions. Alors pensez avant de manger et aidez à preserver votre environnement!

-----------------------

Le gaspillage alimentaire en Suisse

En Suisse, les consommateurs sont les principaux responsables des déchets alimentaires. Selon la Fédération romande de consommateurs (FRC), « une poubelle domestique engloutirait annuellement entre 50 et 100 kg de dé chets alimentaires par habitant » . Sans compter les denrées qui n’arrivent tout simplement pas chez les consommateurs car elles sont jetées en amont. Chez le producteur parce qu’elles ne correspondent pas aux normes (fruits et légumes trop grands ou trop petits) ; chez le distributeur (invendus, dépass ement de la date ‐ li mite, etc.).

La stratégie de qualité du secteur agroalimentaire instaure un cadre pour la production de denrées alimentaires suisses de haute qualité. On entend par là une production de lait, de viande, de céréales
ou de pommes de terre respectueuse des ressources naturelles, ainsi qu’une transformation, un entreposage et une distribution soignés. Il faut éviter le gaspillage. Tous les échelons de la production alimentaire doivent y contribuer.

Nous, consommatrices et consommateurs, nous situons en bout de chaîne. Beaucoup repose entre nos mains. Nous pouvons faire nos achats de manière plus consciente et ciblée. Nous pouvons stocker
les aliments de manière appropriée. Nous pouvons préparer des portions adaptées, faire confiance à nos sens lorsque les aliments dépassent la date de vente ou de conservation et accommoder les
restes.

Nous pouvons, par exemple, utiliser du pain rassis pour faire du pain perdu et y ajouter du chutney à base de pommes légèrement ratatinées.

A l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation 2012, le Comité national suisse de la FAO (CNS-FAO) a organisé une exposition à Berne sur le thème des déchets alimentaires, en collaboration avec la Direction du développement et de la coopération (DDC) et l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG). L'exposition a comparé les pertes à chaque étape de la chaîne alimentaire en Suisse et dans les pays en développement.

Cette exposition ayant remporté un franc succès, il a été décidé qu'elle deviendrait itinérante en 2013. Les containers de l'exposition seront ainsi présentés dans toutes les régions du pays sous le patronage de l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG), de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV), de l'Office vétérinaire fédéral (OVF), de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) et de la Direction du développement et de la coopération (DDC).  

L'exposition "Jeter des aliments. C'est idiot." sera présente à Genève, le mercredi 5 juin, sur la Place du Rhône.

L’exposition a pour but d’informer, de sensibiliser et de susciter la réflexion. Elle doit être aussi un nouveau pas vers un comportement alimentaire responsable et donc avec nos ressources naturelles
et financières. Elle accompagne les efforts d’organisations comme foodwaste.ch, qui s’engagent pour la réduction des déchets alimentaires.

Quelques liens utiles

:. Campagne Pensez.Mangez.Préservez.
:. Programme des Nations Unies pour l'environnement
:. FAO (save food)
:. Office fédéral de l'agriculture
:. Partage
:. Fédération romande des consommateurs
:. Slow Food
:. Food Focus


 
   

WED

JME2013

JME2013

JME

JME2013

GreenUP

OFAG EXPO

OFAG Expo

JME

JME

JME

space
   
© Réseau environnement de Genève, 2013